Lundi 14 Février 2022

Nuit tranquille au campground. On a même l’électricité sur notre emplacement, grand luxe on a branché notre radiateur hier soir ! C’est la deuxième fois que nous nous en servons depuis le début de notre voyage il y a plus de 2 ans !

Comble du luxe, il y a même les vidanges sur chaque emplacement de ce campground ! Bon, nous avec notre véhicule européen nous ne pouvons pas nous raccorder comme les américains, mais on peut tout vidanger quand même directement sur notre spot !

Petite rando dans le parc national de Hot Springs.

Hot Springs a un riche passé culturel, grâce à l’architecture de ses bâtiments.

Fontaine d’eau chaude

Le bâtiment Administration a été construit comme siège du parc, il n’a jamais été un bain public. Une fontaine accueille les visiteurs qui entrent dans le parc par le sud.

Administration (1936)

Central Avenue se compose de huit édifices de bains publics qui ont été construits entre les années 1892 et 1923.

The Fordyce abrite le centre d’accueil du parc. De nombreuses chambres ont été restaurées dans leur état d’origine.

Fordyce (1915)


The Quapaw baths est couronné par un dôme de tuiles et un schéma décoratif avec un motif amérindien, des coquilles Saint-Jacques et des poissons.

Quapaw Baths (1922)

The Buckstaff Bathhouse, ouvert à l’origine en 1912, est le seul établissement qui n’a jamais complètement fermé depuis qu’il a commencé à proposer des bains.

Buckstaff (1912)

The Lamar proposait des baignoires en marbre de différentes longueurs pour plus de confort.

Lama (1923)

The Ozark, des créatures mythiques sculptées tiennent des urnes d’eau, encourageant les passants à goûter aux eaux curatives.

Ozark (1922)

The Maurice, un salon au troisième étage a une cheminée en pierre, une peinture murale, un puits de lumière en vitrail et une vue imprenable sur l’Avenue.

Maurice (1912)

The Hale, le plus ancien bain public de l’Avenue il dispose d’un sauna dans une grotte thermale creusée à flanc de montagne.

Hale (1892)

The Superior, le plus petit bain public de l’Avenue, il offrait une hydrothérapie et des massages abordables.

Superior (1916)

Nous en avons profité pour admirer d’autres bâtiments que les huit bains publics.

Hospital Army-Navy
The Waters Hot Springs Hotel
Arlington Resort Hotel

Il reste une source d’eau chaude au coeur d’un petit parc. Mais on ne peut pas s’y baigner.

Hot Spring
L’eau fume elle est environ à 57°C

Nous remontons dans les collines pour rejoindre notre campground.

La vue au sommet

Retour au campground, nous avons repris une nuit de plus !

Jolly Jumper paraît bien petit comparé aux autres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s