Samedi 12 Février 2022

Départ pour une journée à Dallas avec pour la version d’Éric : « Son univers impitoyable » !

Et il ne résiste pas à l’envie de mettre le générique de la série … pour les amateurs !

Pour ma part, j’avais plus en mémoire Renaud « Ce feuilleton pourri dégueulasse, c’est ricains véreux pleins aux as, faire l’apologie du pognon de leur durerie et de la crasse » …

Bon chacun ses références et ses goûts ! Du coup voici la chanson de Renaud « j’veux pas rater Téléfoot » :

Ceci dit j’ai bien aimé la ville de Dallas qui n’a rien à voir avec le feuilleton du même nom, puisque cette série se passait dans un ranch à une trentaine de kilomètres de Dallas.

Avant d’arriver dans la ville, une petite pensée pour Philippe (St. Arnoult) nous sommes passés au « Gas Monkey Garage », sur tes conseils !

Rawlings a ouvert son garage de rénovation de véhicules le « Gas Monkey Garage » en 2004, donnant une nouvelle vie aux voitures usées.

C’est en 2012, que Discovery Channel a créé une émission Fast N ‘Loud, mettant en vedette la personnalité et les voitures refaites du garage de Rawlings.

Depuis, grâce à cette émission, ce garage est devenu une curiosité internationale.

Le garage est fermé aujourd’hui, sans doute parce que nous sommes samedi, mais nous entrons dans la boutique de souvenirs.

Les singes sont réellement au frais, le frigo est branché !

La clef, Messire !

J’avoue que nous ne connaissions pas cette émission de télévision.

Direction le centre ville de Dallas.

Le drapeau Texan !

Nous traversons lr quartier branché de Deep Ellum.

Le Facebook des chiens !
Pour celui qui retrouvera ce chien, il y a quand même 7000 $ à la clef !
Photo spéciale ExpertGaz …

The Old Red Museum, bâtiment de grès rouge construit en 1892. C’était l’ancien Palais de justice de la ville.

The Bank of america plaza. Avec une hauteur de 281 mètres, c’est la tour la plus haute de tout Dallas.

Elle contient 72 étages et fut inaugurée au milieu des années 80 alors que le marché immobilier était en plein boom.

Depuis, la crise économique et financière est passée par là et il n’y a aucun autre bâtiment de cette envergure qui fut lancé dans le centre-ville de Dallas.

The Reunion tower.
C’est l’une des tours les plus emblématiques de la ville qui fut édifiée en 1978.

Au sommet de cette tour, il y a une boule qui contient un bar-restaurant tournant, le fameux Five Sixty (c’est une référence à la hauteur de la tour, 560 pieds soit 171 mètres).

La boule elle-même est entourée d’un maillage métallique qui contient près de 260 lampes, ce qui aide à repérer la tour en pleine nuit, où que l’on soit à Dallas.

The pioneer plaza :

Le seul intérêt de cet endroit est tout simplement la plus grande statue en bronze du monde entier !

Elle représente avec beaucoup de réalisme des cowboys texans qui conduisent du bétail.

Réplique de la cabane en rondins du pionnier de Dallas John Neely Bryan.

Le quartier The Dealey Plaza.

Si l’Amérique avaient une aristocratie, les Kennedy en seraient la famille royale. Issu d’un émigré irlandais sans-le-sou en 1849 avant de devenir l’une des dynasties les plus puissantes du vingtième siècle : le clan Kennedy est avant tout l’incarnation du rêve américain.

Le membre le plus illustre de la famille est John Fitzgerald Kennedy, 35e président des États-Unis, le plus jeune président américain élu le 20 janvier 1961.

La branche des Fitzgerald qui est aussi d’origine irlandaise a émigré également dans les années 1850.

Ce quartier historique est le tristement célèbre lieu de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, le 22 novembre 1963 à l’âge de 46 ans.

Sur la route, deux croix sont disposées au sol, correspondant à l’emplacement exact de la voiture au moment de l’impact des balles :

Dealey Plaza nommé monument historique national en 1993 où le site de l’assassinat, les rues,
les bâtiments semblent être conservés tels que sur les photos de l’époque.

Son présumé meurtrier, Lee Harvey Oswald, posté au 6ème étage du Texas School Book Depository, lui tira dessus.

Pour illustrer la visite de ce lieu, nous vous proposons le film « JFK » d’Oliver Stone de 1991 avec Kevin Costner.

Concernant JFK, nous avons suivi sa trace entre sa tombe dans le cimetière de Darlington près de Washington DC et maintenant, le lieu de son assassinat.

Ce soir nous dormons à nouveau sur une rest-area, c’est bruyant, mais au moins on a, en principe, le droit d’y rester pour la nuit.

Demain, nous continuons à rouler, donc sans doute pas d’article, que de l’autoroute.

Notre prochaine principale étape est Memphis, mais il ne faut pas que nous y arrivions trop tôt, il y fait encore bien froid.

Déjà ce soir il ne fait plus que 6° dehors…

Il nous reste encore 4600 kilomètres et actuellement le voyant moteur de Jolly Jumper est bien présent …

2 réflexions sur “Samedi 12 Février 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s