Vendredi 4 Février 2022

Très chouette spot, tranquille avec une vue dégagée bien que nous soyons arrivés à la nuit et que nous n’ayons pas pu en profiter. Et surtout 11° au réveil à l’intérieur ça fait du bien, on peut presque se passer de chauffage !

On démarre la journée par la réparation de notre pneu arrière droit et non pas gauche comme je l’avais dit hier.

Le coupable !

L’homme à tout faire et son kit !

À l’attaque, bon jusque-là, la pression du pneu était toujours bonne, mais quand je vois Éric trifouiller pour retirer le clou, agrandir le trou et quand j’entends l’air s’échapper à toute vitesse du pneu, je stresse un peu …

Et voilà l’intrus ! Pas bien gros pourtant…
Trou bouché !
On regonfle !

Plus qu’à surveiller que la réparation tienne bien et que le pneu ne se dégonfle pas !

Nous allons faire un tour dans la ville de Needles (textuellement aiguilles) qui doit son nom aux Mohave Mountains dominant la ville et surplombant le fleuve Colorado tout proche.

Nous sommes au bord du Colorado côté Californie et juste en face c’est l’Arizona.

Le Colorado à côté de notre spot !

Et bien sûr on retrouve la Route 66, normalement c’est la dernière fois qu’on la croise.

Fondée en 1883 lors de l’arrivée du chemin de fer, la ville de Needles fut une étape de choix lors de l’avènement de la Route 66.

Pour notre petit Théodore, fan de tortues !

Il y a surtout quelques décors sur les murs de la ville, vestiges de tourisme, sans doute pour attirer les quelques voyageurs (comme nous) qui viennent se perdre ici.

Cette ville nous a semblé bien morte, l’autoroute 40 qui passe à 100 mètres du centre pour la contourner à dû contribuer à son déclin.

Entre mai et septembre, les températures y sont caniculaires. Nous profitons aujourd’hui d’une température agréable.

Il y a quand même un petit musée, tenu par deux dames très sympathiques !

Petite démonstration d’une sorte de gramophone :

Charles Schultz, créateur de Snoopy, a vécu quelques temps à Needles, avant de partir avec sa famille, atteinte de tuberculose, pour vivre dans le désert. D’où la présence d’un cactus auprès de la niche sur ses dessins.

Snoopy
Les pistolets du Shérif

À l’origine dans les années 1940, le chariot « Welcome to Needles » était une enseigne du Motel El Rancho qui a par la suite fermé ses portes.

« Needles Railroad Borax Wagon »

Il affichait « El Rancho – Needles – Cooled by refrigeration – Swimming Pool – Room Phones ». Le chariot avait été utilisé dans les années 1880 pour le transport du borax à Death Valley.

Needles est notre dernière étape en Californie, demain nous serons à nouveau en Arizona.

Nous décidons de revenir sur notre spot de la veille, histoire de traîner un peu avec des températures plus douces …

2 réflexions sur “Vendredi 4 Février 2022

  1. Eric et Marianne

    Votre cheval avait bobo à une patte Éric c’est improvisé maréchal ferrant. Il vous en donne du souci votre Jolly. Mais vous en prenez soin…. Alors il ira jusqu’au bout nous n’en doutons pas . Bravo pour la réparation et bonne route…
    Il vous reste combien de km pour arriver à l’écurie?

    J’aime

    1. Merci pour le bobo, je transmets au guérisseur ! Par contre il doit nous rester, à la louche, entre 6000 et 7000 kilomètres en fonction de l’itinéraire, lié à la météo, pour rejoindre l’écurie d’Halifax … ce n’est pas gagné ! Et après Jolly arrive à Anvers en Belgique, donc encore un peu de route.
      Il peut se passer tellement de choses durant tous ces kilomètres, des fois je me demande ce que l’on pourrait perdre comme autre élément du fourgon, une porte 😅 …?
      Bises à tous les deux 😉!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s