Jeudi 6 Janvier 2022

Avant de quitter Monterey, nous allons jeter un oeil à la Mission San Carlos Borroméo de Carmelo, fondée par le père Junípero Serra en 1771.

Nous reprenons la route El Camino Real pour aller à Santa Cruz.

Arrivée à Santa Cruz, il y a de nombreux surfeurs dans l’eau et même un petit musée des planches de surf dans le phare.

Dont celle-ci avec quelques morceaux en moins, suite à l’attaque d’un requin …

On se balade le long du front de mer avec ses belles villas.

Il n’y a pas que des villas dans cette avenue, on voit aussi toutes sortes de véhicules de loisirs …

Fabrication maison … avec porte et fenêtre de maison !
Un vrai jardin sur son tableau de bord !

Au loin, le parc d’attraction de Santa Cruz, Classé monument historique. Le « Santa Cruz Beach Boardwalk » fait partie intégrante de la civilisation de loisirs de la Californie. Bien que jugées un peu dépassées par les fans des parcs du troisième millénaire, les attractions ont gardé la saveur délicieusement kitsch du début du 20ème siècle : manèges en couleurs, montagnes russes en bois, carrousel à miroirs… Ce parc est fermé en hiver.

La jetée de Santa Cruz, du nom de « Municipal Wharf » avec ses restaurants et boutiques de souvenirs, s’avance dans la baie sur près d’un kilomètre.

Et sous la jetée, non pas la plage mais une colonie de lions de mer !!! Ils sont perchés sur les traverses en bois, sans doute qu’ils attendent la marée !

Le lion de mer a bien failli disparaître mais grâce à des mesures de protection, il prospère à nouveau dans son milieu naturel.

Il est aussi appelé otarie de Californie.

Son alimentation est composée de poissons et de mollusques. Ses « vibrisses » ou moustaches joueraient un rôle important dans la recherche de nourriture et la capture de proies.

Il mesure 2 à 2,50 mètres pour un poids compris entre 110 et 250 kg.

Il semble que ce soit un vol de pélicans !

Il nous est de plus en plus difficile de trouver des spots pour dormir. Ce soir nous avons fini par nous arrêter dans une sorte de « no man’s land » avec des campements aléatoires de gens qui vivent là en permanence…

Dans toutes les rues il y a des panneaux d’interdiction de stationner de minuit à 6h00 du matin. Et même là où nous sommes, il y a ces panneaux ! Mais bon on se dit que si la police doit déloger toute la rue avec tous ceux qui sont installés à l’année, ça risque de leur prendre du temps, alors on tente notre chance en espérant en plus ne pas nous faire agresser par les locaux…

J’espère que cela ne sera pas de pire en pire pour nos futurs spots !

3 réflexions sur “Jeudi 6 Janvier 2022

  1. Anne-Béatrice

    Trop bien votre Jolly par rapport aux spots des liens de mer !
    Il ne vous reste peut-être plus qu’à vous inscrire à une activité dans une université et comme ça, étudiants, vous pourrez faire d’autres choses… !

    Bravo pour votre motivation !

    Quel est le climat en ce moment ? Le jour ? La nuit ? Quel est le prix du litre de carburant ? Quelle est la nourriture locale s’il y en a une ?

    Bises. Anne-Béatrice

    J’aime

    1. Bonjour Anne-Béatrice, merci pour ton message.
      La météo par ici, beaucoup de brume le matin et le soir. Les nuits sont fraîches, la journée entre 15 et 20°.
      Le carburant est plutôt cher 5$ le gallon (environ 1,15€ le litre).
      La nourriture aussi est très chère. Vu les tarifs nous n’avons pas testé de spécialités (Qui pourraient être à base de poisson).
      En résumé la Californie est un état très cher, nous avons même vu notre prochaine vidange pour 35 $ !!!
      Bises à toi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s