Lundi 20 Décembre 2021

Petite fraîcheur au réveil, 5° à l’intérieur, on gratte la glace sur les carreaux au dessus du lit !

Le voyant moteur ne s’est pas rallumé !!! On croise les doigts en espérant pouvoir continuer notre périple sans problème mécanique…

Retour sur la Route 66 pour aller voir … Bagdad Café !

Il y a des lieux comme ça qu’Éric rêve d’accrocher à son circuit dans l’Ouest américain. Le Bagdad Café, en fait partie.

Première image du film que nous avons regardé la veille, pour mieux nous plonger dans l’atmosphère !

Le sable, la chaleur, aucune âme qui vive à des kilomètres à la ronde. Et pourtant, ce Bagdad-là se situe bien en Californie, quelque-part au milieu de nulle part, dans le désert de Mojave dans la ville de Newberry Springs.

Bagdad Café, c’est l’histoire de ce café qui n’a plus de café, de la petite station-service et du motel crasseux adjacents qui se regroupent sur les bords d’une Route 66 déclassée, abandonnée. Déserte. Enfin presque.

C’est l’histoire de Brenda, la propriétaire. Une femme à vif, autoritaire, désabusée. Elle vient de virer son paresseux bonhomme lorsque débarque cette grosse allemande très chic Jasmin, à pied dans le désert brûlant, comme sortie de nulle-part.

Le film est bercé par la voix envoûtante de Jevetta Steele interprétant « Calling You », une composition de Bob Telson nommée aux oscars en 1989.

Rencontre avec Andree Pruett

Ici la température moyenne en été est de 42°C… Et au milieu de nulle part, cet ancien café improbable ! Il a survécu grâce à tous ceux qui, émus par le film, comme nous, ont voulu voir si par hasard Jasmin et Brenda faisaient toujours des tours de magie…

L’accueil du bar

L’histoire du restaurant mériterait son propre scénario. Elle débute comme celle de tant d’autres diners qui ont poussé le long de la Route 66. Celui-ci voit le jour dans les années 1950 et s’appelle Sidewinder Cafe. Quand, en 1973, l’autoroute I-40 ouvre à quelques dizaines de mètres de là, les clients se font rares. Le bistrot est même fermé de 1975 à 1982.

En haut, au milieu, la photo d’Andree, 26 ans plus jeune.

Le réalisateur Percy Adlon, les comédiens Jack Palance, Marianne Sägebrecht,CCH Pounder et George Aguilar (époux de Josiane Balasko) investissent les lieux en 1987. Dans le film, le Sidewinder devient Bagdad Café, en référence au bled perdu où est censée se passer l’action.

La fameuse thermos jaune qui remplace le percolateur !

Immense succès en Europe, il reste quasiment inconnu aux Etats-Unis. D’ailleurs, Andree Pruett, la propriétaire actuelle, estime que seuls 5% des visiteurs sont américains. Alors que les Français forment 75% de son ancienne clientèle.

Andree, sympathique et attachante !

Le café à cessé de fonctionner depuis quelques années.

De nouveaux employés derrière le comptoir !

Andree Pruett et son mari Harold ont racheté en 1995 le café qui s’appelait, de son ancien nom, le Sidewinder. Amusés par l’histoire du café, ils ont décidé de lui redonner son nom de « scène » Bagdad Café !

La caravane de Rudy Cox (L’artiste peintre)

Dès le début, les Français sont venus en pèlerinage. Mais ils se sont contentés de jeter un œil par la fenêtre, sans oser pousser la porte. C’est Andree qui les a amenés à l’intérieur, tout comme nous !

L’Interstate 40 au loin

On reprend la route pour le Park National de Joshua Tree.

En chemin, on rajoute un produit dans le carburant, pour nettoyer les injecteurs !

Arrivée dans le désert de Mojave.

Notre spot de ce soir !
On vaporise un spray répulsif contre les rongeurs, il semble qu’il y en ait pas mal dans le coin …

On espère que demain sera comme aujourd’hui, sans souci de moteur !

Quand nous serons dans le Park National, il est possible que nous soyons sans connexion pour plusieurs jours…

4 réflexions sur “Lundi 20 Décembre 2021

  1. Anne-Béatrice

    Sophie, Éric,
    Bravo pour votre ténacité ! Et merci à Joëlle Jumper pour sa curiosité proverbiale ! Et pour sa tempérance à Las Vegas !

    On croise les doigts, mais on lisait que le diesel était compliqué dans certains climats… L’additif est probablement indispensable…

    Quelles températures avez-vous en ce moment ?
    Bagdad Café est une belle escale : merci de votre reportage.

    Bises. Anne-Béatrice

    J’aime

    1. Bonjour Francis et Ginette, pas sûr que dans les prochaines années le site ne vieillisse pas davantage… L’intérieur commence à être bien délabré. Mais nous sommes contents de vous avoir remémoré des souvenirs 🤗! Bises à vous deux !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s