Mardi 17 mars

Aujourd’hui, pour occuper notre temps, nous sommes allés rendre visite à la famille de Michael, qui n’est qu’à 4 km de chez lui.

On essaie de prendre les bons gestes (pas la bise, pas de poignée de main, on garde une certaine distance). Caroline a du mal à accepter que l’on ne se serre plus entre nos bras, mais c’est pour son bien. Nous avons tellement peur de les contaminer !

Nous avons aidé Tom à débiter des branches de sapins tombées dans le jardin.

Tom est le petit fils de Caroline, celle-ci a eu deux enfants, Michael et Julia qui vit en Californie. Tom est le fils de Julia.

En moins de deux heures, tout a disparu.

Pour nous remercier, Alain et Caroline nous ont offert le thé, a la française, comme ils disent !

Alain qui est en relation avec l’Ambassade de France, nous a donné le numéro de téléphone de la cellule de crise pour les français présents aux États-Unis. Celà peut nous être utile.

Dans la conversation, il a été question de l’hygiène en Amérique et Alain nous a appris que dans les pratiques américaines, les gens ont le droit de pénétrer dans un motel, un hôtel, même de luxe, uniquement pour aller aux toilettes. Il nous précise que dans tous les établissements et entreprises, les toilettes sont une « sorte de service public ».

Puis après, nous sommes allés faire des courses dans un supermarché.

Ici aussi, certains rayons ont été dévalisés !

Le rayon du pain de mie.

La liste des produits limités :

Plus de papier toilette !

C’est pas forcément ce que j’aurais pris en premier !

Plus de poulet et de boeuf !

Là Oui, il y a bien pénurie !

Des sandwichs énormes, sûrement pour trois personnes !

Bon, le rayon produits plutôt français (fromages), n’est pas vidé. Il faut dire que les prix sont un peu dissuasifs.

Les infos du soir doivent être sûrement les mêmes que celles de France, le sujet numéro Un, le Coronavirus.

Certains États ont pris les mêmes mesures qu’en France. Confinement de tout le monde.

Ici, pas de chômage partiel, il paraît que maintenant, 20% de la population a perdu son job.

On se dit que même si le fourgon pouvait rouler, comment aller de l’Arizona au Maryland (port de Baltimore) en traversant plusieurs États !!

Puis, y-a-t-il des bateaux pour Anvers ? Et prennent-ils encore des passagers à bord du Cargo ?

Bon on verra bien. On va essayer de se renseigner, sachant que tout change au fil des jours … Pour l’instant, la pièce pour le fourgon a fait un aller-retour Phoenix/Flagstaff/Phoenix …

Peut être reviendra-t-elle jeudi à Flagstaff … Mais d’ici là il est prévu une tempête de neige dans la région, ce qui risque de générer encore du retard.

Nous sommes en pleine réflexion pour savoir si l’un de nous (Sophie) essaie de rentrer en France seule, ou si nous devons chercher un « storage » pour y laisser le fourgon provisoirement et tenter de rentrer en France pour revenir le chercher plus tard.

Dans ce dernier cas, il faut qu’il puisse rouler …

2 réflexions sur “Mardi 17 mars

  1. J’ai tout vu et lu votre Journal de Voyage. Comme-ci je voyais votre aventure sur grand ecran.
    J’ose esperer que vous allez continuer a decouvrir les mysteres de la planete qui sont les forces naturelles de vos « jeunes » ambitions.
    Avant de se quitter, nous attendons impatiemment ………..la suite… alain.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s