Lundi 10 février

La température est bien descendue. Grand brouillard sur la ville. Pas la peine de prendre le téléphérique, on ne verra rien.

Nous partons du Casino d’Albuquerque pour nous diriger sur Santa Fe.

Sur la route, nous croisons des voitures avec des skis sur le toit. Dans ces régions, la pratique du ski est possible sur certains monts.

Santa Fe semble être une ville métissée, entre les cultures indienne, mexicaine (espagnole) et américaine.

Au pied de la chaîne du Sangre de Cristo, à 2000 m d’altitude, Santa Fe est la plus haute capitale d’État. C’est aussi une des plus anciennes cités d’Amérique, fondée vers 1610.

Le domicile du gouverneur est le plus ancien édifice public de l’état.

Sous le préau du domicile du gouverneur, des vendeurs proposent des bijoux à base de pierre de Turquoise « normalement » confectionnés par les indiens.

C’était à la fois le domicile du gouverneur et le siège du pouvoir. 

La cathédrale basilique de Saint François d’Assise, qui abrite la plus ancienne statue de la Madone d’Amérique du Nord.

Kateri Tekakwiha (1656-1680) première indienne d’Amérique du nord à devenir Sainte.

Dans le jardin de la basilique, il y a un chemin de croix avec des sculptures réalisées par l’artiste Gib Singleton en 2010.

Une chapelle

Beaucoup de boutiques de souvenirs pour tourisme et de galeries d’art.

Les piments cultivés ici sont un ingrédient essentiel de tous les plats régionaux. Ils transforment tous les plats, des tacos aux cheese-burgers.

Des bottes de cowboy couleur Turquoise !

Une galerie d’art

Nous quittons Santa Fe pour le parc national Bandelier à 60 km de là.

Arrivée au parc national Bandelier. Nous allons directement au Visitor Center du parc pour prendre le maximum d’informations.

Vue l’annonce de la tempête hivernale de la nuit prochaine avec l’arrivée de la neige, ils nous informent que le parc risque d’être fermé.

Pas grave, on verra bien, il est un peu tard pour ici (17 h), nous allons dans le campground pour 2 nuits (et plus en fonction de la météo).

Dans le campground, il n’y a que 2 emplacements occupés sur 57, nous n’avons que l’embarras du choix. Mince, sur les emplacements, pas de branchement électrique ! Du coup on ne pourra pas tester notre petit radiateur (de 110 volts). Il ne va pas faire chaud …

Depuis que nous sommes partis, nous ne nous sommes raccordés électriquement qu’une seule fois.

Nous publions en retard, par manque de connexion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s