Mardi 28 janvier

Nuit assez agitée au niveau de la météo, un orage est survenu très rapidement au milieu de la nuit, suivi de grosses averses de pluie ! Le temps au Texas est très changeant …

Ciel dégagé au lever du soleil

La vue de notre emplacement :

Nous reprenons la route pour la conquête de l’Ouest !

Nous arrivons au parc Séminole (4$/personne).

Le parc est le site historique d’État de Seminole Canyon et est une aire protégée américaine.

Seminole Canyon

Il a été créé en 1980 pour protéger des « dessins » précolombiens dont une série se trouve dans l’abri sous roche dit « Fate Bell Shelter ».

Un musée se trouve à l’accueil du parc d’état.

Aujourd’hui, il ne nous est pas possible de parcourir Fate Bell Shelter. Il faut la présence d’un Ranger qui ne fait les visites que du mercredi au samedi.

Tant pis, on ne les verra pas de près, uniquement des représentations dans le musée.

Au fond « Fate Bell Shelter ».

Les parois de calcaire sont ornées de fresques réalisées par des Amérindiens il y a 4 000 ans.

Ces symboles représentent des animaux, des hommes et des sorciers mais leur signification est encore inconnue.

Les archéologues pensent que les premiers habitants du Seminole Canyon étaient des chasseurs-cueilleurs qui se nourrissaient de plantes telles que le sotol (une sorte de cactus) et des figues de Barbarie.

Après le musée, petite randonnée au bord du Canyon. C’est notre première vraie randonnée de l’année et la première sur un canyon. Ça se fête !

On est prévenus !
Presa Canyon
Presa Canyon
Un banc en pleine nature, on est obligés de s’y arrêter !
Seminole Canyon
Seminole Canyon

Oh, une coquille Saint Jacques ! On doit être sur un chemin de Compostelle !

En fait c’est plutôt un fossile …
Mais là non, pas encore un fossile …
Que des coquillages incrustés dans la roche.
Jolly Jumper enfin chez lui !

A 17h, un Ranger sort de nulle part (?) et nous dit (enfin, on croit comprendre) que le parc fermait à 15h et qu’à l’accueil, on nous l’avait dit. Au final, il a bien vu que l’on ne comprenait rien. Par contre on a bien compris qu’il fallait partir rapidement !

Aujourd’hui nous avons trouvé les paysages tellement différents de tout ce que nous avons vu jusqu’à présent, tout est aride, il ne pousse que des cactus et des plantes piquantes, mais c’était magnifique. Nous avons hâte de voir le Grand Canyon.

Après 5 km hors du parc, notre spot de ce soir, une aire de pique-nique avec vue sur la rivière Pecos.

La rivière a joué un rôle important dans la conquête de l’Ouest.

En effet, à cette époque, les régions à l’ouest du Pecos étaient considérées comme l’Ouest sauvage (Wild West). «À l’ouest du Pecos» est devenu une expression populaire utilisée.

Aujourd’hui, c’est le film « À l’ouest du Pecos », d’Edward Killy de 1945 avec Robert Mitchum …

Ne croyez pas que je sois un grand cinéphile. Loin sans faut ! Certains lieux me font penser à un titre de film ou de chanson, sinon en parcourant internet pour avoir des informations sur un lieu, je trouve un film s’y rapportant !

Donc demain nous serons à l’ouest de Pecos !

Et on finit par le coucher de soleil !

Il y a eu un avis de vent violent toute la journée et ça a soufflé fort ! On espère que ça va se calmer pour la nuit, histoire de mieux dormir que la nuit précédente !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s