Vendredi 3 janvier

Températures toujours aussi chaudes, la nuit minimum 24 degrés à l’extérieur !

Sur la route des Keys, nous avons fait quelques clichés de boîtes à lettres originales !

Le Homard (the lobster)
L’oncle Sam
Le lamantin
Le Flamant rose
Le dauphin
Un autre dauphin
L’hippocampe
Un autre hippocampe
Le pélican

Un panneau qui nous amuse, il y en a sur chaque autoroute de chaque État !

Un « Snowbird » qui fait sa transhumance …

Des snowbirds sont les personnes (généralement à la retraite) qui quittent le Canada ou le nord des États-Unis pour passer l’hiver dans les États du sud des États-Unis, tels des oiseaux migrateurs « venus de la neige ».

Chaque année, ce sont environ 3,5 millions de Canadiens qui se rendent en Floride pour au maximum 6 mois.

Ils arrivent avec d’énormes, mais vraiment d’énormes, camping-car (des bus plutôt) ou des roulottes tractées par un monstre de Pick-up. Le tout en tractant une voiture (et des fois bien plus, ex bateaux).

Dans un espoir de stimuler encore plus l’économie locale, des élus de la Floride viennent de présenter un projet de loi afin de permettre aux résidents canadiens qui fuient le froid de demeurer plus longtemps sur le sol américain. 

Baptisé le «Canadian Snowbirds Act», le projet de loi permettrait aux Canadiens âgés de 50 ans et plus, qui possèdent ou louent une résidence aux États-Unis, de demeurer jusqu’à huit mois sur le sol américain, soit deux mois de plus que la limite actuelle. 

Là, ils sont pour l’immigration ! Du moment qu’ils viennent avec les comptes en banque !

Sophie se serait plutôt l’inverse une Sunbird ! (fuyant le soleil pour un climat plus frais).

On serait presque dans les critères de la loi (pour l’âge), notre location serait les parkings de Walmart ! Je ne sais pas si celà passerait !

Avant de rentrer dans le parc des Everglades, halte pour faire des courses dans Florida City.

Le Cash, au USA, c’est d’abord le cash qui domine. Même les horodateurs prennent les billets. Il existe des pièces d’un Dollar, mais en général, ce sont des billets d’un Dollar qui sont monnaie courante.

Un distributeur de banque comme au McDonald’s.

Ici, les avocats sont monstrueux, mais bon et bien mûrs.

Arrivée dans le parc national des Everglades, nous parcourons les 60 km séparant l’entrée « Ernest F. Coe » du camping de Flamingo.

Évidemment, nous n’avions pas réservé, celà semble un problème a l’accueil, mais finalement nous avons pu prendre deux nuits !

Nous sommes donc au sud des Everglades.

La Baie de floride
Il y a des tentes qui ne sont que des moustiquaires !
Au loin des îlots des Keys

Pour rien vous cacher, le paysage immédiat n’est pas du plus gai …

Mais c’est les Everglades !

Je ne vous parle pas des moustiques ou des sortes de mouches qui piquent aussi !

Demain, nous prévoyons une randonnée. Équipements : bombe anti moustique, pantalon qui ne craint rien et chaussures idem. On n’est pas sûr de voir des crocodiles, mais bon on va y aller !

Coucher de soleil sur les Everglades.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s