Dimanche 22 décembre

(Rédaction par Éric aujourd’hui). Il a plu toute la nuit !

Lever tard moins le 1/4 ! (À 30 minutes près …)

Ils abusent à transporter leur cassette WC en voiture (le camping n’est pas si grand !)

Voilà 12h30 on est prêts. Balade dans le parc pour s’ouvrir l’appétit.

Les mousses espagnoles.
Faire bien attention, derrière l’affiche, il y en a un !
Les racines poussent a l’envers ! On reste dans le monde magique d’Orlando !
Au final, nous n’avons pas vu d’alligator.

Repas dans le parc avant de reprendre la route en direction de Miami (ou Maillami comme disent les américains).

Pour le repas omelette.

Nous sommes habitués aux œufs beige-orangés. Mais bien souvent, aux États-Unis, les coquilles que nous trouvons sont blanches comme neige. Ont-elles été passées à l’eau de javel ? Décolorées ?

La réponse est plus simple : la couleur de la coquille dépend de la variété de la poule.

Aux États-Unis, la race dominante est celle des “white leghorn”, une variété qui pond blanc. D’autres types de poules, élevées en Nouvelle Angleterre en particulier, produisent des œufs marrons.

Pourquoi les races qui produisent des oeufs blancs ont-elle dominé aux États-Unis ? En premier lieu, parce qu’elles permettent de produire des œufs pour moins cher. En effet, les poules à œufs blancs sont plus vite matures que les autres, d’une taille plus petite et pondent beaucoup.

Par conséquent, elles nécessitent moins de nourriture (et de mètres carrés) que les races de poules pondant des œufs marron.

Puis route pour Miami.

Nous sommes revenus sur le premier spot de Miami Beach, près de la mer. À nouveau le temps est chaud et humide, pas très agréable, heureusement qu’il y a du vent.

A partir de 23h00 nous sommes sous une tornade qui devrait s’arrêter à 5h00, heure locale (11h00 heure française). Il pleut tellement que nous avons dû fermer les fenêtres, la pluie rentrant par les interstices, la nuit va être chaude !

Nous espérons être pas trop mal protégés par un bâtiment, bien qu’en première ligne près de la mer. Mais partir maintenant et pour où ? …

Allez, comme une super série américaine, la suite au prochain épisode !

6 réflexions sur “Dimanche 22 décembre

  1. Anne-Béatrice

    Bonjour les amis.
    Est-ce que c’est la saison des cyclones ? Quand j’étais allée en Floride pour un workshop (sur les oxydes d’azote), les palmiers tombés sur les voies de circulation avaient planté notre visite des Everglades…
    Dans les Keys, les visites étaient réduites (mer trop mauvaise)…
    Mais les moustiques étaient en forme.

    La visite la plus sympa fut Cap Canaveral.

    Bises à vous trois.

    J’aime

    1. Anne-Béatrice

      Eh ! C’est un miracle, vous avez retrouvé la possibilité de répondre… !

      Bon, tant mieux que vous évitiez les cyclones. Ça fait comme les bombardements… Nous aussi on a des tempêtes… Elsa et Fabien ne sont pas passés sans dégâts. En plus de la pagaille des manifs…

      Bonne visite de Cap Canaveral et des Keys si vous pouvez. Cap Canaveral serait le seul point que j’aie vu de votre périple pour le moment.

      Bises. Anne-Béatrice

      J’aime

  2. En principe nous ne remonterons pas sur Cap Canaveral, nous avons juste pu apercevoir de très loin une roquette qui était lancée de là-bas. D’ici quelques jours nous irons vers les Keys.
    Bon courage en France entre les mauvaises conditions météo et les manifs, joyeux Noël 😋 …
    Bises.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s