Lundi 9 décembre

Départ vers 5h00 du matin de l’hôtel, mais malgré tout presque tardif !

Arrivés à l’aéroport, nous espérions pouvoir prendre nos bagages en cabine, mais au passage du kit d’embrayage aux rayons, le personnel de contrôle a tiqué et nous a dit que celà s’apparentait à des objets contondants et qu’il fallait le mettre en soute …

Éric a repassé les portiques, a couru jusqu’à l’enregistrement des bagages et y est arrivé trop tard, ils venaient de clôturer l’enregistrement …

On lui a dit qu’il devait soit abandonner l’objet en question, ou prendre un autre vol pour le mettre en soute … Trop galère de prendre un autre vol, avec 3 correspondances on risquait de rater un avion.

Bref il a tenté de passer à un autre poste de contrôle et est-ce parce que l’avion devait décoller dans les 10 mn, ou bien la personne était moins regardante, en tout cas il a pu passer avec son embrayage !!!

1er vol pour Rome.

Vue au-dessus de Paris, « le ruban blanc » se sont les routes embouteillées …
Lever du soleil
Proche de Rome

De Rome départ pour Lisbonne. Aucun souci pour passer l’embarquement !

Airbus 321 néo

Ce type d’avion a comme particularité le bout de ses ailes recourbées :

Dernier vol Lisbonne / Washington.

Là nous avons pu constater que certaines personnes étaient prises à part pour un contrôle des bagages et une fouille au corps … Bon nous on est passés, bien stressés, mais sans encombres. J’ai quand même déclaré l’embrayage qui était dans la valise, mais il est passé !

Encore un Airbus 321 Néo

On est partis pour un dernier vol de 8h30 !

Éric et sa valise pleine avec le kit d’embrayage et les filtres à huile.

Arrivée à Washington après plus de 18h00 de vol et près de 5h00 de différentes escales, nous sommes bien fatigués. Il est 20h15, heure locale, soit 2h15 en France et notre journée n’est pas finie, parce que là on ne rigole plus, la douane nous pose beaucoup de questions, nous prend en photo, les empreintes … Bref ils finissent par nous transférer dans une salle à part, dans l’attente sans doute de vérifier nos passeports et de nous appeler. On a attendu plus de 2h00 et oh chance, après quelques questions supplémentaires il nous ont rendu nos passeports et ont réactualisé nos visas !

Nous avons enfin pu quitter la zone de »transit ». Plus qu’à appeler l’hôtel pour que la navette vienne nous prendre … Bon là encore, pas simple, un gentil monsieur nous a proposé de le faire à notre place, nous avons accepté avec joie. Et on a bien fait, car quand j’ai entendu la quantité d’échanges de phrases au téléphone, on aurait eu du mal à s’en sortir !

Finalement la navette est arrivée et nous sommes partis à l’hôtel où nous avons retrouvé notre Jolly Jumper qui nous attendait à sa place. Le temps de rebrancher les batteries et nous sommes retournés dormir sur le dernier parking de Walmart que nous avions fait avant notre retour en France.

9 réflexions sur “Lundi 9 décembre

  1. Anne-Béatrice

    Alléluia !

    Ça sert les prières à St Christophe !
    Bravo! Rien de tel que de la patience et de la ténacité… il y en a un qui vous protège de là-haut.

    Merci pour votre blog. Bises à vous deux. Anne-Béatrice

    J’aime

  2. Sébastien Camus

    Et bien et bien quel voyage !!
    Vous deviez être contents de retrouver votre Jolly Jumper.
    Je vous souhaite tout plein de bonnes choses (surtout beaucoup de belles images …) pour la suite de votre périple.
    Bises à vous deux
    Sébastien

    J’aime

    1. Merci Sébastien, c’est le moins que l’on puisse dire, nous sommes bien contents d’avoir retrouvé Jolly Jumper ! Et merci pour votre soutien et gentillesse à tous les deux, celà nous a fait plaisir de vous revoir, même en coup de vent.
      Gros bisous à tous les quatre.

      J’aime

  3. Merci Sébastien, c’est le moins que l’on puisse dire, nous sommes bien contents d’avoir retrouvé Jolly Jumper ! Et merci pour votre soutien et gentillesse à tous les deux, celà nous a fait plaisir de vous revoir, même en coup de vent.
    Gros bisous à tous les quatre.

    J’aime

  4. Eric et Marianne

    Houla ça n’a pas été simple de passer avec le kit d’embrayage mais la ténacité légendaire du breton a joué en votre faveur… Bravo et bonne continuation.
    Pour info le stand du Téléthon a rapporté 1730€. Bises

    J’aime

  5. Merci Éric pour ton aide précieuse à la recherche de notre embrayage … C’était vraiment sympa de ta part d’être allé le commander au magasin !
    Et bien, ça va les poignets ? Parce que ça veut dire que vous avez fait plusieurs centaines de crêpes ! Vous êtes prêts pour la Chandeleur 😀 !
    Bisous à vous deux.

    J’aime

  6. Didier THIBAULT

    Bonjour à vous deux

    Quel suspens cette histoire de filtre à huile digne des meilleurs romans policiers ! Eric arrivera-t-il à passer ses filtres ? Est-ce que cette fois ce sera le bon filtre ? Eric et Sophie trouveront-ils le bon mécanicien ? Sauront-ils lui expliquer le problème ?
    Vous le saurez au prochain épisode de Jolly Jumper en Amérique !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s